• It's the most wonderful time of the year! Make your list and check it twice. The ResetEra Games of the Year 2019 Voting Thread is now live. Voting will be open for the next 7 days, 11 hours, 44 minutes, 19 seconds, and will close on Jan 26, 2020 at 9:00 AM.

FranceERA |OT| Omelette du fromage

Shugga

Banned
Oct 25, 2017
20,362
Ca c'est rigolo c'est exactement ce que les écolos en France ne veulent pas comprendre et passent leur temps à vouloir changer le mix énergétique en supprimant le nucléaire.
C'est litéralement le seul choix environnemental des 30 glorieuses qui par hasard était pas trop pourri.
Oui mais tu comprends les enfants avec 3 bras et on a des milliards de tonnes de déchets nucléaires sous les banlieues parisiennes et puis les vaccins
 

mael

Avenger
Nov 3, 2017
7,807
Oui mais tu comprends les enfants avec 3 bras et on a des milliards de tonnes de déchets nucléaires sous les banlieues parisiennes et puis les vaccins
Les déchets nucléaires c'est litéralement un objet qu'on peut déplacer et manipuler.
Les milliards de tonnes de carbonnes dans l'atmosphère? C'est quand même plus dur à manipuler et puis bon on mourra des conséquences du carbonnes avant de mourrir de celle du nucléaire (nos enfants/petit enfant/.... aussi d'ailleurs).
Y'a même pas eu de mort dû à la radiation du désastre de Fukushima (enfin si on compte pas les gens qui sont mort dù au manque d'énergie dans le grid japonnais).
J'aime bien les écolos en plus, le coté favoriser la qualité des produits alimentaires plutôt que le rendement ou encore éviter de pourrir l'environnement pour que la population et non les polueurs paient.
C'est bien ça!
La médicine alternative et toutes ces conneries?
Nah.
Comment on appelle une médecine alternative qui marche?
La médecine générale.
Si ça marche et que c'est démontré les médecins vont préconniser ça plutot que de forcer une chimio au moindre rhume.
 

Kilrogg

Resettlement Advisor
Member
Oct 25, 2017
1,950
Faut vraiment que je regarde la vidéo de G.O.O. sur le nucléaire et que je l'envoie à ma mère... Les discussions avec elles sont frustrantes, parce qu'elle dévie toujours vers du "oui, mais personne veut investir dans les énergies renouvelables" ou "mais de toute façon il faut qu'on réduise notre consommation blablabla". Ouais, bon, d'accord, mais c'est pas des choses qu'on peut changer en 10, 20, 50 ans, et l'urgence climatique n'attendra pas gentiment que l'humanité devienne ascétique.
 

G.O.O.

Member
Oct 26, 2017
2,067
C'était même pas un choix environnemental à la base, juste économique. Mais c'est sûr qu'aujourd'hui, c'est utile...

J'aime bien les écolos en plus, le coté favoriser la qualité des produits alimentaires plutôt que le rendement
About that...

c'est plus que discutable en fait. Ce qui les motive c'est essentiellement l'idée de naturel, dont le fait qu'une plante sera meilleure si elle n'est pas traitée contre ses maladies - et là ça rejoint un peu ton propos sur la médecine alternative, le chimique say mal. Je n'ai pas vu beaucoup d'écolos s'énerver contre le datura par exemple, alors que c'est dangereux pour la santé et que ça représente du gâchis alimentaire.

Le fort rendement en agriculture a trop mauvaise presse. On a besoin de nourriture, et un fort rendement ça veut dire qu'on convertira moins de terres naturelles, ce qui est un enjeu de biodiversité et en matière de réchauffement climatique (la végétation jouant un rôle dans la capture du carbone).

Ces dernières années le débat s'est cristallisé autour des phytosanitaires, dans la presse comme dans les milieux militants, avec une reprise sans aucun recul d'arguments qui viennent souvent... d'entreprises du secteur bio. Sans déconner, générations futures ne le cache même pas : financés par le secteur bio, leur présidente est aussi présidente d'un syndicat d'entreprises bio, et la campagne "nous voulons des coquelicots" est une émanation directe de cette asso. Mais la presse reprend régulièrement leurs communiqués, et là on ne parle même pas de lobbying ?

Bref, réduire l'usage des pesticides et éliminer les plus dangereux c'est bien, mais l'obsession pour vouloir les interdire complètement (enfin, juste ceux de synthèse : ni les écolos ni les ONG ne veulent bannir les pesticides bio, même si leur profil toxicologique est mauvais (cuivre), même si on sait qu'ils tuent des abeilles (spinosad)) est une idiotie, souvent accompagnée d'arguments complètement pétés et/ou plus compliqués qu'il n'y paraît.

Genre les glyphotests ? Surprise, c'est une arnaque. La baisse de la qualité nutritionnelle ? Pas si évident que ça. Et y'a tout une batterie d'arguments clé en main du même bois qui devraient pousser à la vigilance, genre "les sols sont morts", "la pollution des nappes" etc. Avec à chaque fois, un peu de vrai, beaucoup de faux et une profonde naïveté sur les alternatives.

"oui, mais personne veut investir dans les énergies renouvelables" ou "mais de toute façon il faut qu'on réduise notre consommation blablabla"
Pour le 1er, c'est assez facile : y'a eu un rapport de la cour des comptes au vitriol sur le sujet en 2018, et il a eu très peu d'écho. On investit beaucoup, beaucoup trop dans les EnR pour au final presque rien en matière de production.


A côté de ça on jase sur l'EPR de Flamanville, qui est une tête de série ayant dépassé son budget (comme la plupart des gros projets industriels) et dont on sait qu'il va marcher, puisque la même technologie est déjà en route en Chine...

Pour le second : c'est pas faux. Mais dans le détail, le nucléaire ne nous empêchera pas de réduire notre conso, c'est juste qu'il rendra la transition moins pénible.

Un scénario 100% renouvelable existe, fait par des anti-nucléaire : celui de negawatt. Mais sérieusement, faut voir la gueule du truc, parce que c'est VIOLENT (et ça n'élimine même pas complètement le gaz, donc rien que le postulat 100% EnR est bancal)


 
Last edited:

mael

Avenger
Nov 3, 2017
7,807
C'était même pas un choix environnemental à la base, juste économique. Mais c'est sûr qu'aujourd'hui, c'est utile...
Oui, mais bon c'est le choix le plus environnemental qu'on ait fait entre le Diésel, l'agriculture intensive et autre.
Objectivement tous ces choix se discutent mais celui est celui qui a le moins d'impact sur l'environnement.

About that...

c'est plus que discutable en fait. Ce qui les motive c'est essentiellement l'idée de naturel, dont le fait qu'une plante sera meilleure si elle n'est pas traitée contre ses maladies - et là ça rejoint un peu ton propos sur la médecine alternative, le chimique say mal. Je n'ai pas vu beaucoup d'écolos s'énerver contre le datura par exemple, alors que c'est dangereux pour la santé et que ça représente du gâchis alimentaire.

Le fort rendement en agriculture a trop mauvaise presse. On a besoin de nourriture, et un fort rendement ça veut dire qu'on convertira moins de terres naturelles, ce qui est un enjeu de biodiversité et en matière de réchauffement climatique (la végétation jouant un rôle dans la capture du carbone).
Ah ça, on va dire que mes interets convergent avec les leurs plus qu'autre chose.
Le rendement pour le rendement ne fait aucun sens en France.
On produit de quoi nourrir bien plus que la France et l'Europe parce que c'est comme ça.
On a forcé la main des producteurs laitiers en leur faisant miroiter le mirage du marché chinois,
résultat le produit est pourri, la nouvelle Zélande a choper le marché parce que de toute façon ils produisent plus et moins cher
et les agriculteurs sont endettés sur plusieurs générations pour le profit des distributeurs.
Pour le maraichage par exemple, un agriculture a expliqué qu'il obtiendrait le même rendement mais ça demande juste plus de bras.
Le français à la base s'en fout un peu que le produit soit le moins possible si la qualité suit.
L'explosion du bio dans l'alimentaire en est la preuve.
Après on exportera moins c'est sur, mais en même temps en ces temps de réchauffement climatique exporter pour l'australie la production agricole française, c'est pas vraiment l'avenir.

Ces dernières années le débat s'est cristallisé autour des phytosanitaires, dans la presse comme dans les milieux militants, avec une reprise sans aucun recul d'arguments qui viennent souvent... d'entreprises du secteur bio. Sans déconner, générations futures ne le cache même pas : financés par le secteur bio, leur présidente est aussi présidente est aussi présidente d'un syndicat d'entreprises bio, et la campagne "nous voulons des coquelicots" est une émanation directe de cette asso. Mais la presse reprend régulièrement leurs communiqués, et là on ne parle même pas de lobbying ?
On va pas se dire surpris qu'il y ait des conflits d'interet quand on est pas foutu de régler un cas aussi évident que Balkani.
Dans les faits, les journalistes sont d'une bassesse sans nom quand ils défendent un sujet ou un autre.
Ils ont défendu la production porcine pendant des décennies sans regard des problèmes sanitaires, qu'ils soient en dessous de tout quand ils changent leurs fusil d'épaule ne devrait pas être choquant.

Bref, réduire l'usage des pesticides et éliminer les plus dangereux c'est bien, mais l'obsession pour vouloir les interdire complètement (enfin, juste ceux de synthèse : ni les écolos ni les ONG ne veulent bannir les pesticides bio, même si leur profil toxicologique est mauvais (cuivre), même si on sait qu'ils tuent des abeilles (spinosad)) est une idiotie, souvent accompagnée d'arguments complètement pétés et/ou plus compliqués qu'il n'y paraît.
Personellement que le pesticide soit de synthèse ou pas ne devrait entrer en ligne de compte (sauf peut etre si on veut favoriser l'industrie locale à la rigueur). Si le produit est mauvais pour la biodiversité, ca fait une belle jambe qu'il ait été produit par un bédouin du sahel dans sa cave ou par Monsanto.
C'est assez impressionant de voir la grande totalité des lobbys diaboliser divers produits avec l'arrière pensée de défendre leur bout de gras.
C'est très décevant de la part des écolos mais pas surprenant.

Genre les glyphotests ? Surprise, c'est une arnaque. La baisse de la qualité nutritionnelle ? Pas si évident que ça. Et y'a tout une batterie d'arguments clé en main du même bois qui devraient pousser à la vigilance, genre "les sols sont morts", "la pollution des nappes" etc. Avec à chaque fois, un peu de vrai, beaucoup de faux et une myopie complète sur les possibilités alternatives.
Le problème est le même que pour pas mal de sujet politiques en France.
Les bonnes solutions sont ignorées en faveur de pseudo solutions qui font vendre.
 

Kilrogg

Resettlement Advisor
Member
Oct 25, 2017
1,950
Pour le second : c'est pas faux.
Ah mais on est bien d'accord. C'est juste que, dans la bouche de personnes comme ma mère, ce genre d'arguments devient un frein à toute discussion positive/constructive sur le nucléaire. On jette le bébé avec l'eau du bain : comme il faut de toute façon réduire notre consommation et que le nucléaire n'est pas une source d'énergie absolument parfaite, eh ben c'est mal. Alors que ça me semble plus constructif de dire "parions sur le nucléaire comme solution de court et moyen terme, tout en étudiant des alternatives et successeurs pour les prochaines générations".

Bref, merci pour les liens, ça va me faire de la lecture pour le weekend.
 

G.O.O.

Member
Oct 26, 2017
2,067
Et puis tant que je suis là

LES ACCIDENTS NUCLÉAIRES SONT BONS POUR L'ENVIRONNEMENT


*MIC DROP*

c'est une boutade, ne répétez pas cet argument

Pour le maraichage par exemple, un agriculture a expliqué qu'il obtiendrait le même rendement mais ça demande juste plus de bras.
Je prends juste cette partie : ce sont aussi des jobs extrêmement pénibles. Il y a bien des fermes en perma qui fonctionnent comme ça, mais leur modèle économique est du type "faire bosser des gens gratos/les faire payer pour bosser" en faisant passer ça pour des stages. Je crois que Françoise Nyssen avait un terrain du genre.

tu mentionnes l'endettement des agriculteurs, mais c'est aussi lié au fait qu'on rend leur travail extrêmement difficile, alors qu'on n'a pas de problèmes à importer depuis des pays avec moins de contraintes. Dernièrement, on le voit avec le bio en hiver : pas de produits venant de serres chauffées, mais importés ça passe (ce qui n'est pas complètement con d'un point de vue écolo, hein)
 

mael

Avenger
Nov 3, 2017
7,807
Je prends juste cette partie : ce sont aussi des jobs extrêmement pénibles. Il y a bien des fermes en perma qui fonctionnent comme ça, mais leur modèle économique est du type "faire bosser des gens gratos/les faire payer pour bosser" en faisant passer ça pour des stages. Je crois que Françoise Nyssen avait un terrain du genre.
Alors ça pour le coup, comment les agriculteurs s'arrangent pour maintenir les marges, à part monter les prix c'est clair qu'il y a un loup dans l'histoire.
C'est pas magique, à un moment faut bien payé ce qu'il faut.
Le problème étant que c'est pas évident vu que la distribution les produits sont fongibles.
Du coup la seule solution c'est le circuit court (voir très court) et la par contre la mise à l'échelle ne se fait pas bien.
On a bien réussi à avoir des labels qui font du café plus éthique que la grosse distribution bien sale.
Les labels existants ne me paraissent pas suffisant à mon goùt, notamment parce qu'il y a une partie de l'agriculture qui ne joue pas le jeux.

tu mentionnes l'endettement des agriculteurs, mais c'est aussi lié au fait qu'on rend leur travail extrêmement difficile, alors qu'on n'a pas de problèmes à importer depuis des pays avec moins de contraintes. Dernièrement, on le voit avec le bio en hiver : pas de produits venant de serres chauffées, mais importés ça passe (ce qui n'est pas complètement con d'un point de vue écolo, hein)
On a mis des contraintes de dingue sur l'agriculture francaise et on laisse importer de la merde.
Pas étonnant que Bové ait péter un McDo.
Y'a un gros boulot de traçabilité à faire, c'est pas impossible de faire les choses bien mais c'est pas vraiment ce qui est voulu par la mouvance écolo à ce que je vois.
Encore une fois, s'il s'agit de monter les prix pour augmenter la qualité, je pense qu'en france ça passe crême.
Encore faut-il s'assurer que ceux qui s'érigent en controleurs n'aient pas de mauvaises intentions.

Bref je pense qu'il y a du bon mais c'est la masse de parasite qui essaie de se faire de l'argent sur ce sujet qui pose vraiment problème.
Pour exemple, les gens qui jurent par l'homéopathie ne sont pas forcément anti-médecine classique plus qu'ils ont l'impression que les médecins généralistes ne les prennent pas bien en charge.
La solution n'est pas de forcément rendre l'homoéopathie remboursable mais d'améliorer le suivi des patients chez les généralistes.
 

G.O.O.

Member
Oct 26, 2017
2,067
Pour les labels je crois qu'il y en a un qui va être lancé pour promouvoir l'agriculture de conservation des sols, ça ça m'intéresse.

J'aimerais bien aussi qu'on arrête d'être aussi cons sur les OGM parce que voir des faucheurs volontaires détruire un champ-test pour des variétés qui nécessiteraient moins d'herbicide, comment dire...

(entre parenthèses, y'a en ce moment un film sur les OGM qui circule, et dans chaque festival où il est censé passer, y'a des pressions pour le faire annuler, y compris de comédiens de 1er plan, et je trouve ça proprement dramatique. A croire que c'est pire de défendre les OGM que d'être néonazi. Pour celles et ceux que ça intéresse, ça s'appelle Food Evolution)

Pour exemple, les gens qui jurent par l'homéopathie ne sont pas forcément anti-médecine classique plus qu'ils ont l'impression que les médecins généralistes ne les prennent pas bien en charge.
La solution n'est pas de forcément rendre l'homoéopathie remboursable mais d'améliorer le suivi des patients chez les généralistes.
Yep, mais c'est un peu un dommage collatéral de notre système de santé (que j'adore au demeurant). Les médecins conventionnés sont débordés et font du mieux qu'ils peuvent, les autres appliquent des tarifs et peuvent se permettre d'avoir moins de patients, qu'ils traitent mieux.

Bon après y'a aussi d'énormes connards et des incompétents dans le circuit médical...
 

mael

Avenger
Nov 3, 2017
7,807
Pour les labels je crois qu'il y en a un qui va être lancé pour promouvoir l'agriculture de conservation des sols, ça ça m'intéresse.
Plus d'information sur la façon dont la bouffe arrive ne peut etre que benefique.

J'aimerais bien aussi qu'on arrête d'être aussi cons sur les OGM parce que voir des faucheurs volontaires détruire un champ-test pour des variétés qui nécessiteraient moins d'herbicide, comment dire...

(entre parenthèses, y'a en ce moment un film sur les OGM qui circule, et dans chaque festival où il est censé passer, y'a des pressions pour le faire annuler, y compris de comédiens de 1er plan, et je trouve ça proprement dramatique. A croire que c'est pire de défendre les OGM que d'être néonazi. Pour celles et ceux que ça intéresse, ça s'appelle Food Evolution)
Les OGM ont perdu la bataille médiatique.
Je ne pense pas qu'il soit possible de revenir en arrière la-dessus.
C'est trop ancré et labelisé industrie de masse à l'américaine et brevet sur le vivant pour que ca soit vu différemment.

Yep, mais c'est un peu un dommage collatéral de notre système de santé (que j'adore au demeurant). Les médecins conventionnés sont débordés et font du mieux qu'ils peuvent, les autres appliquent des tarifs et peuvent se permettre d'avoir moins de patients, qu'ils traitent mieux.

Bon après y'a aussi d'énormes connards et des incompétents dans le circuit médical...
C'est assez effrayant quand on se renseigne et qu'on voit a quel point c la roulette la dessus.
Pour les gynécos par exemple y'a vraiment des histoires d'horreurs.
Bref, ils ont enfin ouvert le numerus closus, on va pouvoir améliorer la situation....avec le temps
Rivaol quitte jeuxvideo.com...
Rivaol? pas Rivarol? c jv.com, ca me surprendrait pas
 

Birdseye

Banned
Oct 27, 2017
13,464
Plus d'information sur la façon dont la bouffe arrive ne peut etre que benefique.


Les OGM ont perdu la bataille médiatique.
Je ne pense pas qu'il soit possible de revenir en arrière la-dessus.
C'est trop ancré et labelisé industrie de masse à l'américaine et brevet sur le vivant pour que ca soit vu différemment.


C'est assez effrayant quand on se renseigne et qu'on voit a quel point c la roulette la dessus.
Pour les gynécos par exemple y'a vraiment des histoires d'horreurs.
Bref, ils ont enfin ouvert le numerus closus, on va pouvoir améliorer la situation....avec le temps

Rivaol? pas Rivarol? c jv.com, ca me surprendrait pas
Non, c'est Rivaol :

 

G.O.O.

Member
Oct 26, 2017
2,067
Les OGM ont perdu la bataille médiatique.
Je ne pense pas qu'il soit possible de revenir en arrière la-dessus.
C'est trop ancré et labelisé industrie de masse à l'américaine et brevet sur le vivant pour que ca soit vu différemment.
Un créneau va peut-être se présenter avec CRISPR et les possibilités médicales qui vont avec (on utilise bien la transgénèse pour l'insuline, alors...)

Et la ministre de l'agriculture allemande a l'air favorable à ces technologies, ce qui n'était peut-être pas gagné d'avance ?
 

Iggy

Member
Oct 27, 2017
3,457
Et puis tant que je suis là

LES ACCIDENTS NUCLÉAIRES SONT BONS POUR L'ENVIRONNEMENT
Je sais que c'est une boutade, mais y'a quelques années, y'avait eu un article sur la faune et la flore dans la zone contaminée à Chernobyl, et en gros, il y avait plus d'espèces animales et plus d'individus de chaque espèce dans la zone que dans le parc naturel un peu plus loin qui est protégé et monitoré par des gardes champêtres et un peu visité mais pas trop.
Pas avoir d'humains qui viennent t'emmerder > un accident nucléaire et les cancers qui vont avec.
 

G.O.O.

Member
Oct 26, 2017
2,067
Je sais que c'est une boutade, mais y'a quelques années, y'avait eu un article sur la faune et la flore dans la zone contaminée à Chernobyl, et en gros, il y avait plus d'espèces animales et plus d'individus de chaque espèce dans la zone que dans le parc naturel un peu plus loin qui est protégé et monitoré par des gardes champêtres et un peu visité mais pas trop.
Pas avoir d'humains qui viennent t'emmerder > un accident nucléaire et les cancers qui vont avec.
Yep, et là ça fait pareil à Fukushima.
Paradoxalement, le mieux à faire quand on veut protéger la nature, c'est de s'y installer aussi peu que possible.
 

mael

Avenger
Nov 3, 2017
7,807
Un créneau va peut-être se présenter avec CRISPR et les possibilités médicales qui vont avec (on utilise bien la transgénèse pour l'insuline, alors...)

Et la ministre de l'agriculture allemande a l'air favorable à ces technologies, ce qui n'était peut-être pas gagné d'avance ?
C'est pas gagné mais avec de la chance, ça passera.
Le problème des OGM, c'est que c'est apparu dans la conscience publique en même temps que les scandales alimentaires de la vache folle & co.
Ca rentrait dans un contexte de prise de conscience de l'industrialisation à outrance de l'agriculture.
Ca se serait démocratisé 10 auparavant, personne n'aurait rien eu à redire.
Le coup de maitre des anti-OGM reste l'amalgamation du concept OGM avec l'entreprise Monsanto.
Coté coup de com', c'est probablement l'exemple de réussite de coup de com' des 5 dernières décénies.
Si les allemands sont d'accord, ça a une chance de passer ici aussi (parce que les allemands sont plus pointilleux que nous la dessus je crois)
 

Kilrogg

Resettlement Advisor
Member
Oct 25, 2017
1,950


Je sais, c'est long, mais ça mérite d'être vu, vraiment.
Ayé, je viens de finir de le regarder. Merci encore Delphine, c'était très bien, et je suis content que ça ne reste pas au simple niveau de la masculinité dans le jeu vidéo, mais que ça élargisse la problématique au capitalisme en général. Je l'ai instantanément partagé sur Facebook, même si je pense que la longueur de la vidéo va rebuter à peu près tout le monde dans mes contacts.

Je vais juste faire mon connard prescriptiviste du langage 2 secondes, mais j'avoue apprécier moyennement certains tics de langage et d'intonation du réalisateur. J'aurais notamment aimé une écriture légèrement plus... écrite, justement. Je peux comprendre la volonté d'utiliser une voix un peu plus informelle/orale, mais certains choix m'agacent un peu, c'est plus fort que moi. Notamment, la tendance à recourir très souvent à des structures comme "ce problème, il est dû...", "cette personne, elle évoque...", 'ce jeu, il est...", selon moi, fait vraiment amateur, pour une production qui se revendique du documentaire, et qui, par tous ses autres aspects, fait très pro. Ca fait un peu tache, quoi. Bon, ça n'est jamais que de la forme - rien à redire sur le contenu -, mais voilà, ça m'a gêné à titre purement personnel.

La proporition de dislikes sur la vidéo est un peu désespérante, mais malheureusement pas très surprenante.
 

G.O.O.

Member
Oct 26, 2017
2,067
Je n'ai regardé que le début pour le moment, mais un point me laisse perplexe : le fait de catégoriser ce qui relève de la violence comme "valeur masculine".

C'est vrai que la masculinité toxique existe, et que ces mêmes jeux prennent souvent des hommes en personnage principal, mais est-ce que pour autant c'est un truc "masculin" ? Pour moi, exprimer son agressivité, se défouler comme on ne pourrait pas le faire IRL, c'est pas genré. Il faut être un homme pour trouver ça fun ?
 

mael

Avenger
Nov 3, 2017
7,807
Je n'ai regardé que le début pour le moment, mais un point me laisse perplexe : le fait de catégoriser ce qui relève de la violence comme "valeur masculine".

C'est vrai que la masculinité toxique existe, et que ces mêmes jeux prennent souvent des hommes en personnage principal, mais est-ce que pour autant c'est un truc "masculin" ? Pour moi, exprimer son agressivité, se défouler comme on ne pourrait pas le faire IRL, c'est pas genré. Il faut être un homme pour trouver ça fun ?
Pas nécessairement mais en terme de valeur sociétale, c'est extrèmement genré.
Pas que les filles peuvent pas comprendre mais dans les valeurs traditionelles c'est loin d'être encouragé (cf par exemple le stéréotype du garçon manqué)

du coup maintenant que j'ai plus de temps, je regarde le documentaire que Delphine a partagé.
Déjà le point de départ est bon.
On voit aussi à quel point la langue française est rigide, le neutre n'existant pas (au meme titre que les articles de qualité de Valeurs Actuelles).
 
Last edited:

G.O.O.

Member
Oct 26, 2017
2,067
Pas nécessairement mais en terme de valeur sociétale, c'est extrèmement genré.
Oui, c'est aussi pour ça que ça me surprend de voir ça mentionné de cette façon. C'est un stéréotype à déconstruire àmha

(je dis aussi ça en tant que gros fan de Doom 2016, qui aurait même préféré pouvoir choisir le sexe du protagoniste)
 

mael

Avenger
Nov 3, 2017
7,807
Oui, c'est aussi pour ça que ça me surprend de voir ça mentionné de cette façon. C'est un stéréotype à déconstruire àmha

(je dis aussi ça en tant que gros fan de Doom 2016, qui aurait même préféré pouvoir choisir le sexe du protagoniste)
Le fait qu'on veuille déconstruire le stéréotype et la catégorisation genrée de la violence ne veut pas dire qu'on ne peut pas constaté que c'est le cas et que c'est dans cette optique que l'immense majorité des jeux à été faite.
Je pense que la vidéo parle de ça plus dans le constat que dans une optique de conseil pour l'avenir.
 

Kuldar

Member
Oct 26, 2017
1,014
Clairement c'est un constat. Actuellement la violence est un trait presque exclusivement attribué au genre masculin, ce qui en fait un marqueur pour l'analyse qui est faite dans ce documentaire.
 

Morrigan

The MandaloRIAN
Moderator
Oct 24, 2017
13,681
Je n'ai regardé que le début pour le moment, mais un point me laisse perplexe : le fait de catégoriser ce qui relève de la violence comme "valeur masculine".

C'est vrai que la masculinité toxique existe, et que ces mêmes jeux prennent souvent des hommes en personnage principal, mais est-ce que pour autant c'est un truc "masculin" ? Pour moi, exprimer son agressivité, se défouler comme on ne pourrait pas le faire IRL, c'est pas genré.
Ça l'est genré, oui, malheureusement. Je dis ça en tant que fille "tomboy", pour moi les trucs "violents" comme les films/jeux vidéos violents, les arts martiaux, le heavy metal, j'ai toujours aimé ça, mais j'étais bizarre et hors norme, justement. C'est associé à la testostérone tout ça. L'éducation des filles en général n'encouragent absolument pas ce genre de truc, les gars se chamaillent bien sûr et aiment ça les fusils et les épées et tout, mais pas les filles, oh non... Et donc tu auras beaucoup de filles éduquées de cette manière qui auront normalisé ça et qui elles-mêmes défendraient ces idées genrées. C'est stupide, mais que veux-tu.

Il faut être un homme pour trouver ça fun ?
Oh que non! :)
 

G.O.O.

Member
Oct 26, 2017
2,067
D'ailleurs, il y a des fans de no more heroes ici ?

Je suis tombé sur une série de vidéos/podcasts de James Howell analysant le jeu. James Howell, c'est déjà celui qui avait écrit une très longue analyse de Killer 7.

J'en parle là parce que ça s'emboîte assez bien avec la question de la masculinité dans le JV. Dans ce jeu il y a toute une représentation du fantasme gamer : la violence comme échappatoire, l'envie d'être le meilleur (le héros est motivé par le fait de devenir 1er au classement des assassins)... et une grosse dose d'objectification, de ses adversaires/victimes comme de la fille qu'il convoite.

Du coup j'ai regardé cette vidéo tout à l'heure et je ne m'attendais pas spécialement à voir revenir ce thème. J'adore ce jeu (et les jeux de Suda51 en général) et c'est chouette de trouver ce genre de commentaire satirique qu'on ne voit pas forcément du 1er coup. Si ça vous intéresse => www.youtube.com/watch?v=qkxppEYzqmA

(pas besoin de vous farcir les 45 minutes, ce dont je parle c'est juste le 1er quart)
 

Iggy

Member
Oct 27, 2017
3,457
J'ai toujours été profondément allergique à NMH pour les raisons que tu évoques. J'ai pas éprouvé de rejet aussi vif jusqu'à la sortie de Catherine, et, oooooh boy.
 

G.O.O.

Member
Oct 26, 2017
2,067
J'ai toujours été profondément allergique à NMH pour les raisons que tu évoques. J'ai pas éprouvé de rejet aussi vif jusqu'à la sortie de Catherine, et, oooooh boy.
Ouais, je comprends pourquoi.

L'argument du jeu c'est de partir avec un personnage qui est essentiellement un... bah, un incel quoi, et de montrer comment son parcours le fait grandir.

Sauf que la satire c'est pas forcément facile et qu'il y a un (gros) risque qu'on prenne le propos au 1er degré - pas pour dire que les gens sont trop cons ou quoi, je pense que ça fait juste partie du jeu et qu'on sait ce qu'on fait quand on se lance dedans. Et suite à ça, Suda51 est plus ou moins devenu connu comme "le japonais bizarre qui met du cul dans ses jeux". Ce qui me semble injuste parce que c'est généralement accompagné d'un propos (autre que "elle respire par la peau", j'entends), mais on va pas se mentir, c'est malaisant de présenter ça comme ça quand on voit certaines scènes.